Vacances et festivités en République dominicaine – de janvier à juin

Les fêtes en République dominicaine sont aussi variées et colorées que l’histoire du pays. La plupart tournent autour de la religion et sont célébrées avec de la musique, des festivités et des défilés joyeux.

Janvier

Les Dominicains démarrent leur année le premier jour de janvier, comme la plupart des pays du monde. Ils ne font pas exception aux festivités associées aux célébrations de l’arrivée de la nouvelle année. Ce qui distingue les Dominicains, c’est leur conviction que l’arrivée de la nouvelle année doit être célébrée avec de nouvelles choses et en se débarrassant des anciennes. Sur godominicanrepublic.com, tout est clairement présenté et expliqué. Les maisons sont nettoyées et dépoussiérées dans les jours qui précèdent le Nouvel An. Les fenêtres et les portes sont également ouvertes en grand, comme pour inviter les bonnes choses à entrer dans les maisons. De nouveaux balais sont également achetés pour remplacer les anciens. Ils sont placés à l’extérieur de la maison pour le reste de la nuit et ne sont ramenés à l’intérieur que le lendemain matin. Dans de nombreuses régions du pays, la fête du Cocolo est organisée par des danseurs et des artistes de rue. Le 6 janvier, la fête des Rois Mages est célébrée. Elle est suivie de la plus importante fête religieuse de la République dominicaine, la fête de Notre-Dame de l’Altagracia, le 21 janvier. Le mois se termine par des célébrations en l’honneur de l’anniversaire de l’homme considéré comme l’architecte du pays, Juan Pablo Duarte y Díez, le jour de Duarte.

Février

Le point culminant des vacances en République dominicaine se situe au deuxième mois de l’année. Il s’agit du « Carnaval », une fête dont l’histoire remonte à 1867. Le carnaval est célébré tout au long du mois – tous les dimanches – et atteint son apogée le 27 février, avec la fête de l’indépendance de la République dominicaine. Chaque ville du pays ajoute sa propre touche à la fête et tout le monde – locaux et touristes – est invité, en fait attendu, à participer aux grands défilés, aux danses de rue et aux activités dans la plupart des villes.

Mars et avril

Après les festivités du mois précédent, les Dominicains se préparent à la semaine la plus sacrée de toutes. Durant ce mois, la « Semana Santa » ou semaine sainte est célébrée du dimanche de Pâques au samedi noir. Les célébrations chrétiennes coïncident toutefois avec les célébrations vaudoues typiques des zones où vivent les migrants haïtiens et près des frontières du pays.

Mai

Le cinquième mois de l’année commence par un jour férié – la fête du travail. Les Dominicains vivant à San Felipe de Puerto Plata célèbrent ensuite la fête de San Felipe le troisième jour du mois. Le mois se termine ensuite par la fête en l’honneur de San Fernando, le Saint Parton local de Monte Cristi.

Juin

Le mois de juin est marqué par diverses célébrations en l’honneur des Saints Partons de différentes villes de la République dominicaine. Les habitants de San Pedro de Macoris célèbrent la fête de l’apôtre San Pedro. Le 10 juin, la fête du Corpus Christi est célébrée dans la plupart des villes. Le 13 juin, une fête religieuse en l’honneur de San Juan Batista est célébrée en même temps que la Fiesta Patronal de Sosua et Bonao – la fête de San Antonio. La première semaine du mois, le festival culturel de Puerto Plata est célébré et à n’importe quelle date du mois, le festival de musique latine, qui dure trois jours, démarre au stade olympique de Saint-Domingue. Les vacances en République dominicaine se poursuivent tout au long de l’année avec des célébrations de juillet au dernier jour de décembre.